football club de Lauw : site officiel du club de foot de LAUW - footeo

Récompense de la lafa

Diplôme d'honneur

Bejaoui Karim (Eric) : Après une carrière passée essentiellement dans le Sundgau, du côté de Traubach et Balschwiller, Eric, aussi engagé au centre de secours, a posé ses valises à Lauw depuis la saison 2011/2012. Après une saison comme joueurs, il a pris une licence de dirigranr l'an passée.

Essertel Jean-Daniel :  Un dipôme d'honneur pour le président après une année de service. Un diplôme mérité pour ce dirigeant soucieux d'apprendre et qui a adhéré à toutes les formations proposées par la Ligue. Dommage que les autres présidents n'aient pas toujourssuivi le mouvement. Joueur, Jean Daniel l'a été au FC Masevaux dans les équipes de jeunes, au FC Burnhaupt le haut le siècle dernier et enfain au FC Lauw une première fois en 2004 et 2008.

Ohl Romaric : Romaric ne pouvait pas faire autrement que tomber dans la marmite. Normal quand on vous dira que son papy, c'est l'illustre, Seppi ; Joseph Sansig. Comme maman, Martine Ohl et papa, Jean Claude Ohl ont aussi été contaminés ; Romaric a tout de suite été vacciné au virus du ballon rond. Aujourd'hui, Romarci est joueur au sein du club et a aussi transmis sa passion du foot à ses deux enfant, Chloé et Calvin. L'avenir du football dans la famille est assuré.

Vallet Mickaël : Là aussi, il est question d'histoire de famille puisque dans la famille VALLET, c'est d'abord le père qui va être récompensé pour avoir suivi sa femme au foot qui elle-même a suivi le fiston Yanis. Aujourd'hui Mickael est joueur en équipe vétérans et seniors et dirigeants.

Breloque Bronze

 Céline et David Ehret : Avant d'être au four et au moulin pour son club, David c'est avant tout un gardien de but qui, malgré une taille qui ne l'avantage pas, a toujours été à son avantage entre les cages. Notre présidents se souvient encore de quelques apparitions de David en 19945 dans les buts du FC Masevaux qui évoluait alors au plus haut niveau départemental. Barré à l'époque par Marc Schumacher et Pierre Golly, David est revenu une première fois à Lauw avant d'émigrer l'espace de deux saisons à berbruck. Depuis 2006/2007, il fait partie de ces dirigeants indispensable au bon fonctionnement d'un club comme membre du comité et comme coach de l'équipe des U15.

Pour pouvoir accomplir toutes ces tâches, il faut une épouse disponible et compréhensive. C'est le cas avec Céline qui suit son mari et sa fille Lorena dans leurs aventure footballistiques. t, pour rajouter une corde à son arc, elle a suivi la formation de secrétaire de la LAFA, histoire de s'approprier des règlements et des démarches pas toujours faciles à comprendre.

Ernst Alexandre : Alexandre fait partie de ces dirigeants qui sont venus au foot grâce à leurs enfants. Et, quand il a fallu aider le club à remplir les conditions necessaires au respect du statut de l'arbitrage, Alexandre a franchi le pas, réussissant l'examen d'arbitre. Une tâche difficile, courageuse dans ce monde où l'on est tellement enclin à constester. Et comme il faut parfois des renvois d'ascenceur, cette fois, c'est Alexandre qui l'a fait en direction de son fils qui, non seulement est un footballeur de qualité mais  qui a aussi réussi son axamen de très jeune arbitre se premettant le luxe d'être major de sa promotion.

Maximilien, Virginie, Bertrand et Catherine Lindecker : On va continuer de jouer au 7 familles. ans la famille Lindecker, j'appelle le fils Maximilien, la fille Virginie, la mère Catherine et père Bertrand. Alors commençons par la fille qui dès la création de l'équipe féminine de Masevaux a porté le maillot vert. Non contente de cela, elle s'est présentée au stage d'initiateur (initiatrice) qu'elle a réussi dans la foulée. Elle a rajouté une corde à son arc et a pris le sifflet et est devenue arbritre officiel en 2009. Son frère Maximilien a fait de même, il est aussi arbitre, un jeune arbitre qui progresse bien et que l'on voit rarement dans les commisions de discipline, ce sui est un bon indicateur. Nous ne pouvons que l'encourager à persévérer. La maman, Cathy, elle officie en tant que dirigeante ou alors elle donne un coup de main à son mari Bertrans qui est au four et au moulin. Bertrand, c'est l'homme des taches obscures, c'est l'homme qui fait les besognes que d'autres rechignent à effectuer.

Lotito Louis : Educateur fédéral, dirigeant, joueur vétéran, Louis est, comme beaucoup, un ancien produit du FC Masevaux. Homme discret ; chez Louis, il n'y a jamais de problème mais que des solutions. C'est un garçon qui sait passer les choses en douceur et dans la discussion.

Mugler Francis : Astérix pour les intimes. Il est tombé un peu tardivement dans la potion du football mais depuis qu'il a gouté, il ne peut plus s'en passer même s'il fait parfois des infidélités au ballon rond pour s'adonner à son autre passion qu'est la randonnée cycliste. On a besoin d'un arbitre, on a besoin d'un assistant ; pas de souci ; le samedi ou le dimanche, Francis est prêt à vous rendre service. Un bel exemple de dévouement !

Ramponi Frédéric : Un rouage important dans le club. Non seulement en tant que joueur où il est un milieur de terrain récupérateur qui a déjà évolué en promotion du coté de Masevaux. Récupérateur, il l'est aussi dans sa fonction au sein du club puisqu'il récupère l'argent. Frédéric est le trésorier diu club, un bon trésorier puisqu'il a du mal à mettre la main  à la poche !

Vallet Stéphanie : On est a nouveu dans le jeu des familles avec Stéphanie. On avait le mari tout à l'heure, Mickael ; il est l'heure maintenant d'honorer une dirigeante et éducatrice fédérale qui a grabvi les échelons aux cotés de son fils Yanis. D'abord, chez les pitchounes pui schez les débutants et enfin depuis deux ans chez les U11. Nous ne pouvons que lui souhaiter de poursuivre cette belle carrière pour la retrouver dirigeante des U18 d'ici 5 ans ! 

Breloque argent 

Drouot Fabrice : Dans chaque club, il y a toujours quelques personnes emblématiques. Fabrice Drouot fait partie de celles-ci au FC Lauw. Il n'a que 33 ans et pourtant, il à déjà la breloque d'argent. Avant d'être dirigeant de qualité, Fabrice est un joueur de talent reconnu. Ses qualités ont d'ailleurs été reconnues en d'autres lieux puisqu'il a fait quelques temps les beau jours de l'AS Berrwiller où il évoluait en promotion d'excellence. Comme Fabrice est un homme de coeur, il est revenu du coté de Lauw, apporter à son club formateur ce qu'il lui avait donner.

Mathis Gilles : Si aujourd'hui, la formation du FC Lauw est reconnue et saluée par la ligue d'Alsace de football, Gilles Mathis n'y est pas étranger puisqu'il est l'UNE des chevilles ouvrières qui contribue à sa réussite. Après avoir fait les beaux jours de l'US Oberbruck Dolleren où il a reçu en 2009 la brloque de bronze, Gilles s'est rapprocher de son domicile de Mortzwiller pour intégrer le FC Lauw. Il est aujourd'hui le coach de cette brillante équipe de U11. A ses heures perdus, Gilles est aussi un joueur vétéran et un supporter invétéré RC Strasbourg Alsace !

Breloque Vermeil

 

Tschan Dominique : sS'il est un epersonne qu'il va nous falloir choyer aujourd'hui, c'est bien Dominique Tschan. D'abord pour saluer son inlassable et discrète activité, que ce soit comme secrétaire, laveuse de maillots ou encore cuisinière. Il faut saluer également sa capacité à se remettre en question. Dominque craignait le passage à l'informatisation des licences ; cela s'est fait sans gros dommage parce que Dominique a voulu apprendre et aujourd'hui elle maîtrise cela à la paerfection. Gageons que deamin, elle sera encore de la partie quand il faudra paaser la feuille de match informatisée. Cette médaille d'argent doit aussi être un encouragement à persévérer car si les footballeurs vont bientôt profiter des joies de l'été ; pour Dominique et tous les secrétaires, ce sera le moments de plonger dans la paperasse.

Breloque or 

Kleinhoffer Jean-Pierre : Jean Pierre, c'est un homme multi casquettes. C'est un fidèle de la première heure du FC Lauw où il a occupé de multiples fonctions et notamment celle du président pendant 25 années (de 1989 à 2014). Pour rendre service à son club, à l'instar d'Alexandre Ernst, Jean Pierre a aussi sillonné les terrains du Haut-Rhin comme arbitre officiel de la LAFA. Aujour'hui, s'il est un peu plus dans l'ombre, il rest de délégué aux arbitres et officie comme dirigeant de jeunes. Enfin, quand le football lui laisse un peu de temps, Jean Pierre s'adoone à son autre passion : la peinture.

OHL Martine et Sansig Claude : Il nous parraissait normal d'associer ces deux bénévoles meritants dans une même remise de distinctions. Vous avez tous très bien compris nos motivations : leur dénominateur est commun ; il s'appelle Joseph Sansig plus connu sous le nom de Seppi. Et puisque nous utilisons un vocabulaire emprunté aux mathématiques, nous aurions tendance à croire que l'équation est simple ; Sansig = football. Dans la famille Sansig, il ya eu 4 enfants et les quatre ont touché plus ou moins au football. Faut dire qu'avec Seppi et Lillianne, ils n'avaient pas trop le choix. Le lieu de pèlerinage ou de vacances, c'était le terrain de foot. C'est aussi là que Martine a croisé son mari, Jean Claude. Et quand celui-ci a rangé ses crampons, martine ne s'est pas éloignée des terrains. D'abord au FC Masevaux où elle a été l'une des premières éducatrices fédérales puis au FC Lauw où elle a poursuivi son activité avec toute sa sensibilité maternelle qui la caractérise. Elle a aussi été la présidente des jeunes jusqu'à la fin de l'année 2014 et si le FC Lauw a été récompensé de la deuxième place régionale du dispositif Eco Foot, Martine n'y est pas étrangère. Avec Martine, avant de former des jeunes footballeurs ; on essaie de former les citoyens de demain. Son frère, Claude, a emprunté les même chemins à la différence quon l'a un peu plus vu sur le rectzngle vert. D'abord entre les poteaux puisque Claude a été un excellent gardien de but qui , hélasa vu sa carrière polluée par plusieurs blessures. Polyvalent, il a aussi été défenseur latéral auquel il ne valait mieux pas se frotter. Son parcous l'a mené bien évidemment à Masevaux mais aussi à La Rivière et enfin au FC Lauw. Au même titre que d'autres, Martine et Claude sont les éléments moteurs de la réussite de la sections jeunes du FC Lauw. Nous ne pouvons nous résoudre à voir Claude s'éloigner du rectangle vert. Nous savons qu'il a souffert ces derniers temps de critiques bien malvenues. A-t-on le droit de chercher à jeter le discrédit sur des gens qui, bénévolement oeuvrent pour le bien être des jeunes. Alors, Claude, prends un peu de temps our réfléchir mais reviens vers les terrains, le football et notre société ont besoin de gens comme toi. 

Tschan Serge : Si Fabrice Drouot figure au rang des "emblématiques du club", Serge Tschan en est un autre. Et pour cause... D'abord, il est l'un des derniers membres fondateurs d'un club qu'il a vu grandir avec ces joies et ces déceptions. Dirigeant discret et efficace, Serge n'hésite pas non plus à prendre le sifflet chez les jeunes. Le samedi, le dimanche, Serge est présent autour du stade. Et s'il n'est pas allé à Lauw, on le retrouve du côté de Koetzingue où il supporte son fils Hervé ; un footballeur de grande qualité qui fait honneur à cette formation qui lui a été dispensée auy sein de l'entente Basse Doller. A l'image des 21 bénévoles qui sont honorés aujourd'hui, à l'image des 13 bénévoles de la Ligue d4alsace de Football, Serge fait partie de ces passionnés sans qui rien ne serait possible. Il fait partie de ces gens qui ne comptent ni leur temps, ni leur argent ni leur sueur pour que d'autres puissent s'épanouir. Cette médaille d'or de la LAFA est une juste récompense mais aussi un encouragement à continuer.

déc.
10:00
Stade Pierre seiller

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 9 Dirigeants
  • 7 Entraîneurs
  • 20 Joueurs
  • 16 Supporters